• BCV.stories

Burden, Alvie

Updated: Mar 25


Alvie Burden celebrated his 100th birthday on January 30th, 2022 and is one of the last remaining Black Canadians who served in the Second World War.


Alvie was born January 30, 1922 in Tisdale Saskatchewan Canada. His parents immigrated from Indiana a few years prior. His Uncle, Roy Burden, fought for the United States in the First World War. Roy served in the 92nd Infantry Division, a segregated African American unit, nicknamed the “Buffalo Soldiers.” Sadly, Roy lost his life in France, almost one month after the war had ended from pneumonia. Alvie grew up in Saskatchewan and attended school in Archwill, SK in a one room school house before moving with his mother and sisters to BC at age 9. He attended high school in Armstrong and Langley BC before joining the army at age 19.


Alvie participated in chemical agent testing. He was asked to volunteer for top-secret exercises in return for fine meals, extra leave, and an extra dollar a day. Over a period of six weeks or so, he was made to stand in fields and turn their backs while planes rained chemicals down on them.


During an interview he recalled; "mustard gas. And there was another gas, I don’t know. All kinds of gas. They’d stand you in a field, on a big blotter about a four-by-eight sheet. And then they’d fly over, and spray the mustard gas on you. And you’re standing by a sheep. And you’re standing there. The sheep would die, but you had a gas mask on.”


After the experiments, Alvie served with the Seaforth Highlander earning three Battle Stripes and fought through Sicily, Italy and the Netherlands for over 21 months. During the Second World War, the American military was still largely segregated. In Canada, Alvie and his brother Orville had more opportunities, although it often meant being the only Black Canadian in their company. This was the case for Alvie, who was a dispatch rider and driver in the Saskatoon Light Infantry. Alvie was fortunate to only be wounded once in Italy


Alvie currently resides in Vernon BC, surrounded by family.


Learn more about Alvie using this link - CANADA TALKS


 

Alvie Burden a célébré son 100e anniversaire le 30 janvier 2022 et est l’un des derniers Canadiens noirs vivants à avoir servi lors de la Seconde Guerre mondiale.


Alvie est né le 30 janvier 1922 à Tisdale (Saskatchewan) au Canada. Ses parents avaient immigré de l’Indiana quelques années auparavant. Son oncle, Roy Burden, a combattu pour les États-Unis pendant la Première Guerre mondiale. Roy a servi au sein de la 92nd Infantry Division, une unité composée uniquement d’Afro-américains, surnommée les « Buffalo Soldiers ». Malheureusement, Roy a succombé à une pneumonie en France, près d’un mois après la fin de la guerre. Alvie a grandi en Saskatchewan et a fréquenté l’école à Archwill, en Saskatchewan, dans une école ne comportant qu’une seule classe, avant de déménager avec sa mère et ses sœurs en Colombie-Britannique à l’âge de 9 ans. Il a fréquenté l’école secondaire d’Armstrong et de Langley en Colombie-Britannique avant de s’enrôler dans l’armée à 19 ans.


Alvie a participé à des tests d’agents chimiques. On lui a demandé de se porter volontaire pour des exercices très secrets en échange de bons repas, de congés supplémentaires et d’un dollar supplémentaire par jour. Sur une période d’environ six semaines, il a dû se tenir debout dans les champs, dos tourné, pendant que des avions répandaient des produits chimiques.


Au cours d’une entrevue, il s’est souvenu : « le gaz moutarde. Et il y avait un autre gaz, je ne sais pas. Toutes sortes de gaz. Ils nous plaçaient dans un champ, sur une grande feuille buvard d’environ quatre par huit. Ils nous survolaient, et ils pulvérisaient le gaz moutarde sur nous. Nous étions placés à côté d’un mouton. On se tenait là. Le mouton allait mourir, mais pas nous parce que nous portions un masque à gaz. »


Après les expériences, Alvie a servi avec le Seaforth Highlander, recevant trois galons lors de batailles, et combattant à travers la Sicile, l’Italie et les Pays-Bas pendant plus de 21 mois. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ségrégation régnait encore largement au sein de l’armée américaine. Au Canada, Alvie et son frère Orville ont eu plus de possibilités, même si cela signifiait souvent être le seul Canadien noir dans leur compagnie. C’était le cas d’Alvie, qui était estafette et chauffeur dans le Saskatoon Light Infantry. Alvie a eu la chance de n’être blessé qu’une seule fois, en Italie.

Alvie habite actuellement à Vernon (C.-B.), entouré de sa famille.


Apprenez-en plus sur Alvie en utilisant ce lien - CANADA TALKS



811 views0 comments

Recent Posts

See All